Mon premier cour de guitare à Toulouse

Ca y est, enfin , j’y étais …

C ‘était la rentrée des classes. Bien entendu, quand je dis rentrée des classes , ce n’était juste que mon premier cours de guitare Waouh !!!

J’étais remonté comme une horloge , mon cœur battait à mille kilomètres heures, j’étais coincé entre mes peurs d’échecs scolaires et le plaisir de pouvoir jouer d’un instrument . Mes pensées ne me laissaient aucun répit , et je tombais plus du coté de la peur, que de celui de la joie….

Et là, je vis une élève qui sortit du studio, elle me dit « bonjour »… Je lui répondit poliment en suivant, elle me lança en suivant , « bon courage »

Au putain !! Euh pardon ! Je sais que je viens de dire un gros mot, mais comme mon père dit à ma mère, ce n’est pas un gros mot, c’est TOULOUSAIN CON !!!! Ma mère me dit « tu ne dois jamais dire putain » Alors, c’est là que j’ai trouvé un bon diminutif lequel j’employais selon les circonstances…Pour les amis…Putain! (et pour moi quand je suis seul dans ma tête héhé !) Pour les autres …Purée ! Et là, le tour était joué !

Désolé pour la parenthèse…Me revoilà ! Au putain !!C’était bien là que je m’étais arrêté ..haha !

Je n’avais jamais pu comprendre le sens de bon courage…, je n’allais pas chez ma dentiste de Saint Orens de Gameville… Euh ! Pardon là, j’étais bien à Toulouse pour mon premier cours de guitare ah ! Oui , je comprends totalement le sens de bon courage quand je vais chez ma dentiste , qui est souhaitable, par ailleurs!

Soudain, une voix lointaine me sortit de mes pensées et c’est à cet instant même que le gong retentit ! J’entendis …« Bonjour, entre jeune homme » !

J’entrais tel un boxeur qui entre dans le ring. J’étais très impressionné, j’observais tous ce qu’ils y avaient à l’intérieur, mes yeux ne savaient plus où se posaient, parfois sur le piano…et là, résonnait dans ma tête La Bohème d’Aznavour…Pour tombait en suivant sur la batterie, et là, c’était au tour The view from the afternoon, des Arctic Monkeys, et mon regard arriva bien entendu sur la basse qui me transporta sur la route des Pink Floyd avec Money et son incroyable ligne de basse , c’est à ce moment où mes yeux tombèrent sur les guitares, grâce auxquelles, je n’ai eu nul besoin de changer de route car le solo de guitare arriva ….A cet instant, j’entendis « bonjour David »

Je sus qu’il ne parlait pas de Gilmour, bah ouais ! Gilmour c’est le guitariste des Pink Floyd, il s’appelle comme me moi, David, au moins je commence bien la guitare hihihi !

Soudain, je sortis de mon rêve et repris mes esprits et bafouillait bonjour Monsieur Rihain… Ça m’était difficile de dire Monsieur Rihain , car, à l’écoute , ça sonnait Rien!!! Bon, bref

Et là, il me dit « appelle moi par mon prénom si tu préfères » Euh, oui ! « Mon prénom c ‘est Shui »

Il me raconta que son père était Japonais, sa mère Française et que son prénom avait été choisi par son père….

Au putain ! Là, je me dis, pouah ! Je suis mal barré , si je dois dire Monsieur j’suis Rien ….Là je l’entendis rigoler Hahaha ! Hihi ! Pour me dire… « Désolé, c’est ce que j’appelle mes blagues à la con, car je suis le seul à rigoler » et il continua à grand coup de hahaha, hahaha !

« Appelle moi plutôt par le prénom qu’a choisit ma mère, je m’appelle Valentin »

Le cours fut extraordinaire ! Pour mon premier cours , je rentrais chez moi après une heure en ayant vu quatre morceaux de guitare ! Nous avons commencé par le rythme , comme il me disait, « tu vois …..

Euh ! Petite parenthèse….Je lui ai raconté mon anecdote de l’école qui le fit aussi rigoler … Par contre, lui ne m’appela pas Mister B comme mes potes, mais lui était parti sur la base bien Française Petit Bourricot…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up