Apprentissage facile de mes premiers cours de guitare à Toulouse

C’était la reprise des cours et je rentrais en seconde à Toulouse au lycée Saint-Sernin et je n’arrivais pas à comprendre la tranquillité qui m’accompagnait …

Soudain me sont revenus les paroles de mon prof de guitare à la fin de l’année scolaire me disant…Que j’avais gagné beaucoup de confiance en moi .

Pour la première fois un petit sourire s’affichait sur mon visage car je commençais à croire ce qui n’est pas une croyance haha !

Néanmoins, je recommençais mes cours de guitare, j’arrivais à mon premier cours de l’année et j’étais content d’apprendre à apprendre comme me disait mon prof Valentin et pour commencer le cours

Il me racontait, qu’il eut de la chance d’avoir été élevé avec par une mère travaillant dans les neurosciences et de l’avoir éduqué dans le bon sens et de ce fait pouvoir me donner tout son savoir...

C’est pour ça qu’il me dit que dans sa phrase apprendre à apprendre, nous apprenions qu’une fois !

Comme il disait, nous savions aujourd’hui qu’au bout de quinze à trente répétitions notre cerveau avaient enregistrés toutes les informations ,que toutes les choses étaient stockés en mémoire du geste.

Dès lors, comme nous ne faisions plus appelle à notre réflexion pour savoir ce que nous savions déjà, (étant donné que de quinze à trente répétitions le cerveau à tout enregistré).

Nous sommes plus rapide dans notre apprentissage et la chose la plus puissante qui nous accompagne dans tout ça !

C’est que l’on ne doute jamais car nous avons le savoir d’avoir appris …

J’étais fascinais par ce que je venais d’entendre, car, je sentais au fond de moi que mes pensées d’impossibilités étaient réduite à néant, ce qui laissait place à mon côté rêveur …

Cependant, la réalité me rattrapa lorsque le cours commença et me disait.. Je sais tous ça !

Mais de là à le finaliser, c’est une autre paire de manche…

Qui plus est, je lui dis que je n’avais pas pu bosser ma guitare car j’étais parti un mois chez mes grands parents d’Espagne et un mois chez ceux du Portugal…

Là, il me dit, ce n’est pas grave ! Ne me demande surtout pas pourquoi, mais, même sans rien faire

on s’améliore…

Pouah ! Il ne manquait plus que ça ! Hahaha !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll Up